Appropriation des Technologies d’Information et Communication par les femmes porteuses d’initiatives économiques populaires et solidaires

Projet pilote avec la participation active et la prise de décision des femmes de 8 pays francophones
jeudi 5 août 2004 Jivka Marinova
article translations български, English

L’organisation promotrice et le réseau féministe Les Pénélopes, basé en France.

Le projet consiste en une formation pour utiliser un développement informatique inédit qui permettra de mettre à disposition des praticiennes, des sites web “ personnalisables”, dans lesquels l’architecture est techniquement construite, les rubriques et leur articulation élaborées, les modes d’intégration totalement transparents pour les utilisatrices (pas de connaissance en Html requise), la gestion des contenus complètement appropriable et coopérative et le site ainsi prêt à l’utilisation, grâce à une interface adaptée qui permet une totale prise en main adaptée aux besoins et choix des bénéficiaires, qui, par ailleurs, seront formées pour être totalement autonomes.

Une fois conçue, cette formule innovatrice pourra être téléchargée librement de l’Internet et utilisée par d’autres organisations de femmes qui pourraient elles-même créer leur propre site ;

Ce projet permettra aux actrices porteuses d’initiatives économiques populaires et solidaires qui le souhaitent de donner plus de visibilité aux alternatives créées, de rendre compte des facteurs de réussite développés afin de dépasser les obstacles rencontrés, de démultiplier les effets novateurs en rompant avec un isolement parfois paralysant à partir de l’échange d’expériences et de savoir-faire avec les autres praticiennes membres d’un réseau de plus en plus large.

Mettre ces femmes en réseau, par la création novatrice de sites web prêts à leur personnalisation et donc à leur appropriation selon leur libre choix par les bénéficiaires, accompagnée d’une formation de formatrices sert alors un objectif multiple : rompre résolument avec l’assistanat et l’isolement permettant ainsi de mutualiser des contenus qui mettent en avant des expériences pratiques et des savoir-faire qui sont systématiquement invisibles, surmonter la fracture numérique et donner une grande visibilité aux initiatives portées par les femmes, tout en promouvant leur autonomie.

Objectif global

Donner de la visibilité aux facteurs de réussite générés par les femmes en milieu d’exclusion ou de grande pauvreté et générer une synergie entre actrices, afin de rompre avec leur isolement et d’encourager l’échange d’expertises locales au niveau local, régional et international, et cela par la production de contenus sur leurs pratiques, activités courantes, contextes locaux, solutions trouvées, obstacles surmontés

Objectif spécifique

Publier des contenus relatifs aux innovations mises en oeuvre par les groupes de femmes porteuses d’économie solidaire et populaire en Francophonie, former à l’utilisation stratégique des TIC dans le but de consolider et de dynamiser les espaces francophones existants propices à l’échange d’expertises dans le domaine, à partir de la mise à disposition de sites web prêts à l’appropriation et de formations de formatrices

Pays – membres du réseau

Bulgarie, Cameroun, France, Haïti, Mali, Québec, Congo, Sénégal

Public cible du projet

Les femmes ; les ONGs spécialisées en questions de genre ; structures de femmes qui développent des activités économiques, des groupes de recherche sur les femmes et des pratiques économiques populaires

Partenaires

Organisation responsable pour le ménagement du projet : Les Pénélopes (France) Organisations Partenaires :

- AFCA (Association de femmes camerounaises actives)
- Afasda (Association femmes Soleil d’Haiti),
- Gaie (Groupement d’appui aux initiatives économiques des femmes, Mali),
- Enda Senegal,
- Comsep (Quebec),
- Education, Recherche et Technologies pour le Genre (ERTG) (Bulgarie)
- Bumoja (Congo)