Prévention de l’Harcelement (Bullying) en environnement scolaire

Développement des compétences des professeurs et éducateurs spécialisés pour combattre les brimades et la violence en milieu scolaire. Le projet est financé par Oak foundation avec le support du Global Fund for Children.
samedi 22 août 2009
article translations български, English

Les enfants se blessent, souffrent … comme les adultes, mais plus encore car ils sont plus vulnérables dans leur sincérité. Ces dernières années on nr cesse de se heurter a des cas graves de violence scolaire. Certaines de ces situations se sont révélées fatales, mais la majorité n’est même pas sortie à la surface. Les brimades et la violence à l’école constituent un problème majeur dont la réalité nous échappe.

Les causes et les facteurs déterminant les comportements agressifs à l’école sont complexes. La plupart du temps les manifestations de la violence trouvent leurs racines dans l’escalade de la pression sociale, l’instabilité du milieu familial, les attentes stéréotypées à l’égard des filles et des garçons, l’influence des médias. En s’interrogeant sur le pourquoi du phénomène, on va agir pour renverser les tendances liées aux brimades et à la violence au sein des écoles bulgares.

Le projet actuel vise à contrer d’une manière directe et efficace les brimades à l’école. Le programme se différencie des approches existantes, car appréhende le problème dans sa totalité et propose des mesures complexes pour le résoudre. L’école est présentée comme un organisme vivant et pour le soigner il faut agir à tous les niveaux : l’élève, la classe, l’école, la communauté.

Objectifs :

1. Créer les conditions nécessaires à la diminution de la violence contre et entre les enfants. Sensibiliser la communauté et les professionnels du système scolaire au sujet de l’impact des brimades et de la violence sur la santé physique et psychique des enfants et plus généralement sur la réussite scolaire.

2. Adapter et mettre au point un vaste programme de lutte contre la violence et les brimades à l’école, qui tient compte à la fois de l’expérience internationale et des particularités de la réalité bulgare.

3. Contribuer à l’amélioration du climat social et à la réduction de l’échec scolaire par la transformation de l’école et des institutions d’accueil en espaces sans violence.

Groupes cibles :

1. Professeurs, les chargés de classe, les psychologues scolaires.

2. Les enfants scolarisés âgés de 7 – 16 ans.

Durée du projet : 3 ans

Ce projet s’étend aux cinq régions du pays.