Le Forum AWID a Bangkok : les TICs et le mouvement pour les droits des femmes en Bulgarie

vendredi 27 janvier 2006
article translations English, български

GERT a participé au forum de AWID 27-30 Oct. 2005 à Bangkok, Thaïlande avec quelque autres ONGs bulgares. Les sessions et les ateliers de l’Europe centrale et orientale ont donné lieu à plusieurs débats, dont un était sur l’utilisation des TIC. Cette publication est une étude de cas pour le Journal sur le développement de AWID qui sera publié au début de 2006 et contiendra les impressions et les débats pendant le forum. Les photos ont été prises par Christina Haralanova et Jivka Marinova, qui ont été invitées à parler à plusieurs ateliers de la conférence.

Les TIC : raccourcir la distance

Les technologies de l’information et communication (TIC) représentent une grande ressource et chance pour ceux/celles qui ont accès a elles. Raccourcir la distance entre les femmes et les TIC en Bulgarie est un domaine prioritaire d’intervention de la fondation Education, recherches et technologies pour le genre (GERT). Pendant les trois dernières années nous nous sommes concentrées sur l’étude des besoins des femmes des TIC, suivie par trois formations locales et une régionale sur l’utilisation stratégique des TIC par les ONGs de femmes. Au cours des formation et de notre travail habituel nous insistons très particulièrement sur le problème compliqué de prim-à-bord des logiciels libres qui donnent une valeur ajoutée à notre activité : la liberté de copier des logiciels plutôt que de les acheter, la possibilité de les traduire en bulgare, et la sécurité qu’ils donnent par rapport aux intrusions informatiques etc. Cette approche donne plus de chance à notre travail avec les TIC et nous donne plus de pouvoir sans pour cela nous rendre dépendants.

Les TIC étaient aussi parmi les thèmes les plus importants du Forum AWID, non seulement pendant les rencontres générales, mais aussi pendant les ateliers régionaux. Les discussions dans les ateliers de l’Europe Centrale et Orientale étaient centrées sur les droits des femmes dans la région. A travers tous les thèmes comme la violence contre les femmes, la traite et les droits sexuels et génésiques les TIC jouaient inévitablement un rôle, soit lié à la création de réseaux, soit à la communication des expériences différentes.

Pourtant, même si les références régionales étaient importantes pour notre travail nous avons compris que nous avions besoin de plus de visibilité au plan interrégional et international, nous avions besoin d’échanger nos idées avec des femmes d’autres parts du monde. Notre expérience est- européenne était aussi précieuse et importante à montrer comme un exemple aux femmes qui sont géographiquement très loin de nous. Mais nous aussi nous voulions entendre et voir comment elles faisaient, pour avoir une référence extérieure.

Quelle était l’importance du forum AWID pour les femmes bulgares ?

Définitivement ce n’était pas juste une de nombreuses conférences sans future et sans passé. AWID était une continuation, c’était le suivi des actions des femmes du monde entier. C’est pourquoi le forum AWID était la place exacte pour nous.

Il n’y en a pas beaucoup de places où on peut rencontrer 2000 femmes à la fois, la plupart desquelles avaient les mêmes pensées et les mêmes valeurs que nous. Parmi toutes les participantes nous n’étions que six bulgares.

Et aussi cette rencontre était très importante pour nous parce qu’elle nous a donne la possibilité de participer activement, et nous a donne la liberté de parler ouvertement de nos luttes pour des changements positives. C’était un événement de carrefour, un procès dans lequel nous participons toutes et qui nous donne une nouvelle perspective pour le développement futur du mouvement féministe.

Les TIC – un outil de changement

Les technologies de l’Internet sont un outil de mobilisation globale pour les femmes, pour lutter pour leurs droits et libertés en les aidant a apprendre de leur propre expérience et éviter de faire les mêmes fautes.

Les TIC nous ont donné la possibilité de devenir une part du forum AWID beaucoup avant la rencontre a Bangkok. Ells nous ont donné la chance de se connecter à des mouvements féministes régionaux et de nous préparer pour ce rendez-vous pour que notre participation soit plus pertinente. Notre expérience dans le domaine des TIC et les Logiciels libres surtout pourraient aider d’autres femmes venant d’autres régions à surmonter leurs difficultés et défis. Le fait que les femmes bulgares peuvent apporter un savoir pareil à ce forum et parler des problèmes qui peuvent être valables pour les autres aussi rend notre lutte digne et valable.

Ressources :

AWID Forum in Bangkok

My Impressions from the AWID Forum 2005

New Approach : ICTs to Help Violence Against Women

Cet article a été publié dans le journal AWID Development Journal , 2006